Une vie sans émotion est une vie perdue

Le diable de manutention, un indispensable pour les sociétés de déménagement !

Quand j’étais étudiant, j’ai travaillé pendant plusieurs années dans une entreprise de déménagement. C’était un boulot très physique, mais qui m’a permis de faire de belles rencontres. J’ai vécu aussi des moments assez drôles, parfois gênants mais de manière générale, ce fût une expérience professionnelle enrichissante. Et je me souviens, qu’avant de partir des locaux, nous vérifions toujours que nous avions bien nos diables de manutention dans le coffre des camions. Sans cet équipement, nous aurions eu de grandes difficultés à faire notre travail dans de bonnes conditions.

Un matériel pratique et peu encombrant

Être déménageur nécessite d’être assez sportif ou au moins, en pleine forme. En effet, on passe nos journées à porter des charges, des cartons, à remplir un camion, le décharger …etc. Physiquement, c’est aussi efficace qu’une séance de sport ! Mais il faut aussi beaucoup de courage, surtout quand il pleut ou qu’il fait très froid ou chaud. Heureusement, pour nous aider à transporter des meubles et des affaires, nous avions chacun un diable de manutention. La charge maximale variait selon les modèles. Repliable, ce matériel nous permettait de ne pas nous fatiguer inutilement. Et cela évitait aussi d’être à plusieurs pour porter quelque chose. En revanche, il faut avoir de la force pour le pousser !

Transport des charges lourdes facilement et sans se blesser

Cet équipement n’est pas seulement utilisé par les déménageurs. On les retrouve aussi dans de nombreuses entreprises, industries et collectivités. Mais pour prendre en charge le déménagement des clients, le diable de manutention est idéal ! C’est aussi plus sécurisant quand il faut transporter des objets très lourds. Par exemple, seul il est impossible de soulever plus de 100 kilos, ou alors, on risque fortement de se faire mal. Avec un diable, c’est possible. D’autant qu’il existe de nombreuses références pour les professionnels (voici « quelques » exemples). Ainsi, quels que soient leurs besoins et leur secteur d’activité, ils peuvent trouver le bon modèle.

Laisser une réponse

*