Une vie sans émotion est une vie perdue

Se soigner avec des médecines douces

medecines-douces-sante-senior-mutuelleEn matière de santé, on a tous les mêmes réflexes quand on ne se sent pas bien. On prend rendez-vous chez le médecin puis on va à la pharmacie. Dernièrement, ma grand-mère souffrait de problèmes de dos qui lui causaient des douleurs terribles au point de devoir rester au lit. Ce qui était embêtant puisqu’elle est très active et adore passer du temps dans son jardin.

Des alternatives à la médecine traditionnelle

Pour savoir d’où venait le mal, elle a passé plusieurs radios. Celles-ci n’ont rien révélé de particulier. Son médecin traitant lui a prescrit des séances de kiné. Cela la soulageait, mais au bout de quelques jours, les douleurs revenaient. Du coup, une de ses amies lui a parlé d’ostéopathie. Elle a eu envie d’essayer mais avant, elle s’est renseignée auprès de son assurance santé. Elle voulait savoir si son contrat lui permettait d’être remboursée et à quel niveau. En effet, aujourd’hui, il existe quelques organismes qui proposent des forfaits pour les médecines douces. Ils sont peu nombreux et par chance, la mutuelle pour retraité à laquelle elle est adhérente en fait partie.

Une offre spécifique

Les médecines douces peuvent être de bons compléments à un traitement traditionnel. On peut tout à fait prendre des médicaments et en parallèle, se soigner avec des soins naturels. Ou bien, ne privilégier que l’une des deux options. Le choix appartient à chaque individu, mais il est important de bien tenir compte de sa santé.

Ces nouvelles médecines touchent plusieurs domaines, comme la chiropractie, l’acupuncture ou la diététique. Pour répondre aux demandes des adhérents, certaines compagnies d’assurance santé ont développé des forfaits prenant en charge une partie des frais liés à ses dépenses. Et cela s’adresse aussi aux personnes retraitées. Dans le cas de ma grand-mère, depuis qu’elle fait ses séances d’ostéopathie, elle se sent beaucoup mieux et les douleurs ont bien diminué. Elle n’a donc pas besoin de se chercher une nouvelle mutuelle sénior.

Laisser une réponse

*